Porte Saint Nicolas – Nancy

Programme de l’intervention : Restauration de la porte, mise en valeur et réaménagement de l’espace urbain.
Maîtrise d’ouvrage : Ville de Nancy
Maîtrise d’oeuvre : Pierre-Yves Caillault ACMH mission complète
Calendrier des travaux : en cours
Coût prévisionnel des travaux :  2 735 260,00 € HT

Le monument

Première à être bâtie, en 1603, la porte Saint Nicolas constitue l’un des trois accès à la Ville Neuve de Nancy. Symbole important dans l’histoire de la ville, c’est par cet accès solennel que les ducs de Lorraine font leur entrée
dans la capitale à partir de Charles III. L’édifice a été épargné par les arasements successifs de fortifications imposés par le roi de France (1661, 1698). Mais la porte et ses abords ont subi de lourdes modifications, dont les principales
datent de 1865 et de 1979. La porte a perdu aujourd’hui toute fonction de passage. Son environnement immédiat ne contribue aucunement à redonner à ce monument classé sa place dans le tissu urbain.

La restauration

La prévision d’un transport en site propre, circulant dans l’axe de la porte Saint Nicolas appelle à une réflexion sur cet espace et sur les possibilités de sa mise en valeur. Mise en valeur de la porte elle-même, comme monument
historique et témoin de l’histoire de la ville, qui a aujourd’hui perdu ses fonctions comme son prestige ; revalorisation de l’espace de la place des Vosges comme lieu de passage et de vie.
Le parti de restauration propre à la porte, vu la complexité de cet ensemble architectural, propose trois différents types d’intervention : la conservation des façades côté ville et faubourg, la restauration des façades des anciens
magasins et l’aménagement de la « cour ». La mise en valeur de la porte Saint Nicolas passera ainsi par l’aménagement de l’espace entre les deux façades du XVIIe siècle.