Ancien Collège Gilles de Trêves – Bar-le-Duc

Programme de l’intervention : Restauration des ailes ouest, est et sud
Maîtrise d’ouvrage : Mairie de Bar-le-Duc
Maîtrise d’oeuvre : Pierre-Yves Caillault ACMH, mission complète
Calendrier des travaux : 2010-en cours
Coût des travaux :  7 044 565 € HT

Le monument

Ce remarquable monument de la Renaissance est construit par Gilles de Trèves entre 1571 et 1574 pour être un lieu d’enseignement. Les occupations successives du bâtiment ont eu des conséquences sur l’aménagement intérieur et sur les ouvertures des façades.
L’état sanitaire des façades est particulièrement préoccupant, la pierre étant rongée sur de très importantes surfaces. On assiste ainsi à la disparition progressive de la mouluration des encadrements et appuis de baies, à la dégradation des motifs décoratifs sculptés de la galerie, des chapiteaux et des pilastres.
Le collège est situé à l’intermédiaire entre la ville basse et la ville haute de Bar-le-Duc. Sa cour et les ailes qui l’entourent la surplombent du côté Nord et sont situés en contrebas du site au Sud.

La restauration

Pour les façades, le projet s’intéresse à la restauration des pierres de parement, à la restauration de la galerie de la façade sud et à la dépose des gouttières pendantes et la restitution des chéneaux en pierre. Les descentes d’eaux côté cour seront munies de boites à eau en cuivre, reposant sur les corbeaux en pierre en place, en leur partie supérieure.
La restauration des menuiseries de l’ensemble des baies s’applique à la remise en jeu de certaines menuiseries en bon état de conservation et au remplacement de menuiseries dont l’état ne permet pas leur conservation. Les grilles de ferronnerie sont aussi traitées dans le projet.
Pour les toitures, la restauration concerne la restitution des éléments de charpente disparus, le remplacement des pièces présentant des altérations importantes et la restauration de l’ensemble en place. Le confortement des planchers des combles par des moyens plus adéquats est aussi prévu dans ce projet. L’ensemble des couvertures seront restaurées en tuiles plates de terre-cuite.