Cour administrative d’appel – Nancy

Programme de l’intervention : Mise en accessibilité et remplacement des fenêtres donnant sur la Cour d’Appel de Nancy
Maîtrise d’ouvrage : Ministère de la Justice
Maîtrise d’oeuvre : Pierre-Yves Caillault mission complète
Calendrier des travaux : 2007 – 2018
Coût des travaux :  25 500€ HT

Le bâtiment
La Cour d’appel administrative de Nancy est implanté au sein de l’hôtel particulier de Beauvau-Craon (ou hôtel de Craon) est élevé au XVIIIe siècle, sur la place de la Carrière, par Germain Boffrand pour Marc de Beauvau-Craon, Marquis de Haroué et Prince de Beauvau. Le bâtiment accueille actuellement le siège de la Cour d’Appel de Nancy. Il est classé au titre des monuments historiques depuis 1924. Comme tous les bâtiments situés sur la place de la Carrière, l’hôtel de Craon est également classé au patrimoine mondial de l’Unesco.

Le projet
Le projet architectural visait à élaborer des solutions techniques pour l’amélioration des conditions d’accessibilité de l’ancien Hôtel de Craon et les conditions d’accueil de la Cour d’Appel. Il s’agissait également de restaurer les menuiseries de la cour d’honneur. 

Le projet portait donc sur trois axes :
– la mise en accessibilité de l’hôtel de Craon depuis l’entrée côté place Nelson Mandela compris la mise en conformité des sanitaires ;
– la création d’un bureau d’accueil et de renseignements ;
– le remplacement des fenêtres de la cour d’honneur et la restauration du perron.

La mise en accessibilité de l’hôtel de Craon
Afin de mettre le bâtiment aux normes d’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite et pour améliorer le confort des usagers, le projet prévoyait, entre autres, l’installation d’un ascenseur au bâti ancien, dans la courette, ancienne basse-cour du projet de l’architecte Germain Boffrand. Les transformations successives, qui ont modifié et amputé cet espace, ont encouragés à lui trouver une nouvelle fonctionnalité adaptée à l’usage actuel du bâtiment, en l’aménageant en espace de détente pour le personnel de la Cour d’Appel, non-accessible au public. La cour a donc été fermé avec une verrière supportée par une charpente métallique.

La création d’un bureau d’accueil
Le nouveau bureau d’accueil est placé au fond du hall en face de la porte principale. Il est réalisé en bois et répond aux normes d’accueil des personnes à mobilité réduite. Son architecture sera inspirée de celle de la porte XIXème. Le portique de sécurité, nécessaire aux usages du lieu, est intégré dans un nouvel élément en bois.

Le remplacement des menuiseries
La restauration des menuiseries situées dans la cour d’honneur de l’édifice doit tenir compte de leur état actuel, mais aussi de leur variété. En effet, on distingue deux types principaux de menuiseries dans la cour d’honneur : des fenêtres à croisée du XVIIIème siècle et des menuiseries à triples ou quadruples vantaux surmontés d’une imposte vitrée en plein cintre du XIXème siècle.

 

 

Plan des interventions, Agence Caillault 2018

 

Plan du hall d’entrée de la Cour d’Appel, Agence Caillault 2018

 

Détail de la courette de service et de l’ascenceur, Agence Caillault, 2018

 

Détail des menuiseries du hall, Agence Caillaut, 2018