Palais de France – Istanbul

Programme de l’intervention : Diagnostic et audit énergétique à la restauration générale et la réhabilitation
Localisation : Istanbul, Turquie
Maîtrise d’ouvrage : Ministère des Affaires étrangères
Maîtrise d’oeuvre : Pierre-Yves Caillault ACMH,  Han Tümertekin – architecte associé, Laurent Taillandier – économiste, Louis Choulet – BET pluridisciplinaire
Calendrier des travaux : 2015-2016
Coût prévisionnel des travaux :  4 589 400 € HT

 

Le monument

Le Palais de France a été édifié entre 1838 et 1845 d’après les plans de l’architecte Pierre Laurécisque sous le règne de Louis-Philippe. Il a subi plusieurs modifications importantes, en particulier l’ajout de l’étage d’attique en 1860 et la modification des dispositions intérieures et extérieures avec notamment le déplacement de l’entrée principale en 1913. D’autres interventions plus récentes ont eu lieu, caractérisées par un caractère ponctuel, souvent partiel et donc aux résultats hétérogènes.
Siège traditionnel de l’ambassade de France à Istanbul depuis 1535, il constitue la résidence du Consule générale de France depuis qu’Ankara est devenue capitale de Turquie.
A l’extérieur, le Palais montre une architecture éclectique, mariant les traits classiques et néo-classiques à des motifs plus orientaux. Les intérieurs présentent des décors somptueux de lambris, tapisseries et gypseries, ainsi que de mobiliers historiques de différentes époques.

Le diagnostic

L’analyse sanitaire a mis en évidence le bon état général de conservation du palais, résultat d’un entretien régulier. Toutefois, nous avons pu identifier quelques faiblesses concernant l’enveloppe extérieure.
Les couvertures ont été rénovées en 1988 et les matériaux mis en oeuvre à cette époque présentent aujourd’hui des signes de fatigue. Les façades souffrent de pathologies qui ne menacent pas l’intégrité du bâtiment. Le constat d’état des menuiseries extérieures est plus alarmant : de nombreuses fenêtres n’assurent plus l’étanchéité et celles qui ont été remplacées pour répondre aux plaintes des utilisateurs ne respectent pas les modèles d’origine.

L’analyse fonctionnelle

Nous avons analysé le fonctionnement du palais et plus particulièrement les flux des divers usagers. Les dysfonctionnements mis en évidence ont abouti à une proposition d’aménagement des espaces intérieurs et extérieurs avec notamment l’ouverture de l’ancienne entrée principale du palais sur la façade ouest et la restitution de l’escalier déposé au début du XXème siècle.